Je râle je râle

Et la nuit me comprend

Et les feuilles qui tombent

N'ont pas l'air de souffrir

Je râle je râle

Et l'hiver me rejoint

Et l'espoir qui s'écrase

N'a pas l'air de se taire

Je râle je râle

Et soudain je vais mieux

Et mes dents qui sourient

N'ont pas l'air de jaunir

J'ai

A

ppris

À

Être

Con

tent

Je

Sais

En

fin

Être

Con

tent

---

J'ai marché sur les berges remplies de dimanche soir un peu sales

et avec du gras sur le ventre.

J'ai mangé des plaques entières de sucre de toutes les couleurs

avec un dessin sur l'emballage qui donne envie.

J'ai bu des cafés comme si je buvais des rivières en me réveillant sauf qu'elles sont brunes et qu'elles ont le goût de café et qu'elles coulent pas.

J'ai roté des mots en allemand.

J'ai roulé en voiture sur des chemins piétons où les piétons étaient

tous en voiture.

J'ai articulé un mot que je connaissais même pas.

J'ai vendu ma voiture pour acheter une route.

J'ai attrapé le train et je l'ai plus lâché. 

J'ai couru après un guépard comme si je prenais une douche

sauf que j'étais pas sous l'eau et que j'étais habillé et que je courais

après un guépard.

Hé bien,

Après avoir fait tout ça,

Je trouve la vie fort sympathique.

---

C'est embrumé

Tout en fumée

Le jour a voulu naître

Au dehors

Les cris sont étouffés

Mais on les entend

Ceux qui ont dansé

Ceux qui ont chanté

Ceux qui ont bu

Ceux qui se sont aimés

---

Entre les balles

Tu crois tomber

Mais tu es toujours debout

Tu l'as vu passer 

Le projectile

Celui qui t'était destiné

Ta tête mise à prix

Et tu n'es pas tombée

Tu es là

Droite, belle, franche

Tu continues de marcher

Mais parfois tu le revois

Le projectile

Celui qui t'était destiné

Et maintenant que tu es libre

Tu y penses

Tu y repenses

Tu te revois entre les balles

Tu te revois courbée

L'éviter de peu

Le projectile

Celui qui t'était destiné

Alors tu souris

Tu reprends une gorgée de café

Et tu restes là

Droite, belle, franche

---

La lumière

était comme

sous le lac

Et le lac

était comme

une lampe

Et mes yeux

n'en croyaient

pas leurs yeux

Car ils n'a

vaient jamais

vu cela

---

Tu me manques au pluriel

Aujourd'hui est assez beau

Tu me manques au pluriel

Le salon n'est pas rangé

Tu me manques au pluriel

Je veux être ce que j'aime

Tu me manques au pluriel

Ce pour quoi tu m'as choisi

Tu me manques au pluriel

Reviens vite de voyage

Tu me manques au pluriel

Toutes mes voix me fatiguent

Tu me manques au pluriel

Je préfère te parler

Tu me manques au pluriel

​Même quand on n'se dit rien.

---

Notre chien n'existe pas

Mais chaque matin il nous lèche

Le visage et les bras

Et il a plusieurs prénoms

---

Le soleil a tout envahi ce matin

Moi j'essaie de l'aspirer dans ma mémoire

Pour pouvoir le rappeler à tout moment

Je lui fais un petit lit au fond de moi

Ce matin est le combientième que je lève

Ce café est le combientième que je bois

Ma maison est face au lac et moi je mange

En essayant de faire comme si je n'mangerai plus.

---

Il est rouge le monsieur

Il a du sang sur les mains

Il se prend pour un dieu

Alors que c'est un humain

Il est rouge le monsieur

Il est moche et il est gros

Il est gros comme un dieu

Il est moche comme un veaux

Il est rouge le monsieur

Il a tué ma maman

Et il rit comme un dieu

C'est le plus beau des moments

Il est rouge le monsieur

Il a l'air d'aimer la vie

Il ne croit pas en dieu

Il dit qu'il ne croit qu'en lui

 

Il est rouge le monsieur

Quand il se met en colère

Il me dit comme un dieu

Ce qu'il croit que je dois faire

Il est rouge le monsieur

Il me frappe avec les mains

Il me frappe avec les yeux

Il me frappe avec les poings

Il est rouge le monsieur

C'est lui qui a le pouvoir

Sur ma vie et sur dieu

Je le vois dans son regard

Il est rouge le monsieur

Il a tué ma maman

Il a tué ce qu'il veut

Il est heureux maintenant

---

Madame tête

Elle vous soigne le cerveau

Elle écoute vos histoires

Elle essaie de vous comprendre

Madame tête

Elle a l'air de vous comprendre

On dirait qu'elle vous écoute

Qu'elle sait comment vous soigner

 

Mes hommages à Madame Tête

Elle qui devient votre amie

Elle qui connaît votre enfance

Et votre monde intérieur

Mes hommages à Madame Tête

Saluez-la de ma part

Dites-lui merci de ma part

Et ne lui parlez pas de moi

Pas de moi pas de moi

Pas de moi

 

Non ne lui parlez pas de moi

Surtout ne parlez pas de nous

Vraiment ne parlez pas de moi

Elle ne doit rien savoir de nous

Rien de nous rien de nous

 

Madame Tête

Je la trouve un peu curieuse

Toutes ces questions qu'elle vous pose

Ne trouvez-vous pas ça louche ?

Madame Tête

Elle croit qu'elle peut vous connaître

Mais qui peut vraiment connaître

Un autre humain sur cette terre ?

 

Mes hommages à Madame Tête

Mais dites-lui de se calmer

Elle vous dit de me répondre

Vous semblez vous rebeller

Mes hommages à Madame Tête

Dites-lui d'aller se faire foutre

Dites-lui que je l'emmerde

Puisque vous lui parlez de moi

Oui de moi oui de moi

Oui de moi

 

Puisque vous lui parlez de moi

Puisque vous lui parlez de nous

Elle qui nous connait mieux que moi

Elle qui me connait mieux que nous

Mieux que nous mieux que nous

 

Elle qui me connait mieux que nous

Elle qui me connait mieux que nous

Elle qui me connait mieux que nous

Elle qui me connait mieux que nous

---

Si je pouvais manger ta tête

Je le ferais sans hésiter

---

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram